Présentation

Personne ne m’aura connu. J’aurai été, sous mon rire, le désenchantement, le désespoir complets. Je ne l’ai jamais exprimé, par pudeur, par une sorte de crainte du ridicule. J’hésite même à le noter dans ce coin de journal.
(Journal littéraire au 25 février 1933).

Paul Léautaud (1872-1956) a tenu son Journal littéraire de 1893 jusqu’à sa mort au début de 1956.

Travaillant comme secrétaire de rédaction au Mercure de France (maison d’édition et revue) de 1908 à 1941, Léautaud rencontrait quotidiennement nombre d’auteurs et notait au quotidien ses conversations et tout ce qu’il entendait ou voyait. C’est là l’aspect littéraire de son Journal et il constitue une somme incomparable de témoignages sur la littérature de la première moitié du XXe siècle.

Pour le reste, de très nombreux passages n’ont pas grand-chose à voir avec la littérature et l’on peut retenir deux autres sujets principaux : les animaux (jusqu’aux années 1920) et ses amours tumultueuses (bien plus longtemps).

En volume, le Journal de Léautaud est le plus important journal de langue française (si l’on met de côté le monument d’Amiel), dépassant le Journal des Goncourt d’environ un tiers.

Le but de ce blog est de mettre à disposition les informations sur ce personnage et son Journal tous deux hors-normes, à l’occasion de l’édition complète de ce Journal que je suis en train de réaliser. De nouveaux éléments seront donc ajoutés au fil des jours.

N’hésitez pas à laisser des commentaires via le bouton « laisser un commentaire » au bas de cette page. Ça me fera plaisir. Vous devrez indiquer votre adresse de messagerie ; c’est déplaisant mais c’est l’hébergeur qui décide et je n’y suis pour rien.
Je ne suis pas sur les réseaux sociaux ni tous ces machins-là.
Je ne suis pas non plus spécialiste de littérature provençale ; c’est quelqu’un d’autre, sans doute de très bien aussi, que je salue au passage.

Michel Courty

Ce site Web est issu du blog leautaud.blog.lemonde.fr/ à la suite de la suppression par Le Monde de son service de blogs pour ses abonnés. Voir Histoire de ce blog.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s