Paul Léautaud et l’intelligence artificielle

Page mise en ligne le 22 janvier 2023.

Après une courte introduction en petits caractères, cette page est publiée en toute liberté de fond et de forme par Philippe Polart.

Comme toujours, ça a commencé par un message. Nous étions le huit janvier dernier (2023) :

Je crois que ceci vous amusera. J’ai demandé au modèle le plus élaboré d’intelligence artificielle de me donner une idée du style de PL et voici ce que ça donne :

Suivaient quelques exemples. À l’évidence le sujet méritait une page. Réponse à Philippe :

« C’est assez amusant en effet et l’on aimerait en avoir plus.

« Du coup je trouve que ce serait sympa d’avoir une petite page là-dessus, avec la source, un mode d’emploi et une ou deux copies d’écran, le tout signé de votre nom.

« Que diriez-vous du 22 janvier ? »

Philippe n’était pas du tout prêt à ça. À part avertir ses amis de la découverte, il a d’autres choses à faire dans la vie. Heureux homme. Il donnait le lien. Petit aparté : nombreux sont les correspondants qui donnent une info mais pas le lien qui va avec. On remercie pour l’info, puis on demande le lien puis on remercie pour le lien et la journée avance…

Donc Philippe a donné le lien : https://chat.openai.com/

Mais voilà, openai.com c’est un petit truc, peu de capacité, toujours complet. Il faut donc se connecter tôt le matin quand les américains dorment.

Dans la journée, un message nous dit quelque chose comme (traduction libre) : « Nous sommes complets, laissez votre adresse, on vous écrira. » On laisse une adresse… et 24 heures plus  tard… rien.

Nous l’avons compris, ce connecter à ce truc est un cauchemar. Ça n’aurait pas été pour cette magnifique page de leautaud.com on aurait laissé tomber après trois clics. On a laissé tomber après quatre.

Heureusement l’ami Philippe avait fait tout le travail, nous mesurons son abnégation… et laissons-lui la parole.


Léautaud à l’épreuve de l’IA

« Génial, fascinant, bluffant, étonnant… », les qualificatifs élogieux n’ont pas manqué, dans les médias, pour saluer la soudaine apparition du ChatGPT, dans l’univers numérique.

Présenté comme un outil « d’aide à l’apprentissage par renforcement à partir de la rétroaction humaine (RLHF), en utilisant les mêmes méthodes qu’avec InstructGPT (des modèles intégrant l’humain dans la boucle), mais avec de légères différences dans la configuration de la collecte de données » (sic), il me tardait de tester les capacités du Pic de la Mirandole artificiellement intelligent.

Comme je venais de consulter le « léautaud.com » je me suis demandé ce que savait la bestiole du diariste animalophile. Je ne fus pas déçu.

Je vous livre ici le verbatim, entre délires et inventions. Un expert de l’IA, évoquant ChatGPT disait récemment : « la fiabilité n’est clairement pas encore au rendez-vous mais on peut estimer que 90 % des réponses fournies sont pertinentes. »

Même en inversant les proportions je crains que nous ne soyons encore loin de la vérité.

Qu’on en juge !

P. Polart

Quelles sont les origines familiales de Léautaud ?

Il n’y a pas de détails clairs sur les origines familiales de Paul Léautaud, Il a lui-même été très discret sur ses racines familiales1, Il n’a rien écrit sur ses ancêtres ou sur ses parents dans ses écrits et il n’y a pas beaucoup d’informations disponibles à ce sujet. Il est connu qu’il est né à Paris en 1872 et que son père s’appelait Auguste Léautaud et était employé de banque. Il a grandi chez sa grand-mère maternelle et était élevé par elle.

A-t-il fait des études ?

Paul Léautaud a fait des études secondaires à Paris, mais il n’a pas poursuivi d’études supérieures. Il a quitté l’école assez tôt pour se consacrer à l’écriture. Il a cependant continué à étudier de manière autodidacte tout au long de sa vie, et il a lu et étudié énormément de livres sur divers sujets. Il était particulièrement intéressé par la littérature et la langue française, et il a écrit de nombreux articles et essais sur ces sujets. Il était aussi assez cultivé en matière d’histoire, de philosophie et de musique, Il a également suivi des cours de dessin au cours de sa jeunesse.

Où peut-on voir ses dessins ?

Il est possible de voir les dessins de Paul Léautaud, mais ils ne sont pas aussi connus que ses écrits. Il a dessiné tout au long de sa vie, et il a fait des dessins pour accompagner ses écrits, mais il n’a jamais voulu les montrer ou les publier de manière indépendante. Certaines de ses œuvres graphiques ont été incluses dans des éditions de ses journaux intimes ou de ses correspondances. Il y a aussi quelques collections privées qui possèdent des originaux de ses dessins. Il a cependant dessiné régulièrement pour son propre plaisir, ces dessins ont souvent été des caricatures de ses connaissances de l’époque.

Pouvez-vous me donner quelques titres de livres de Paul Léautaud ?

Voici quelques titres de livres de Paul Léautaud :

* Journal littéraire (1913-1941)
* Le Livre de ma mère
* Les Boutiques de Canuts
* Le Soleil noir
* Mémoires de deux jeunes mariées
* Les Aventures du petit Richard
* Cœur de chien
* Les Femmes
* La Nuit, le jour et le sommeil
* Un coq chanta
* Mes mains
* Réveille-toi donc
* Le Petit Ami
* Les Femmes d’autrefois

Ce sont des ouvrages de littérature et de mémoires. Paul Léautaud était un écrivain et critique littéraire français connu pour son style direct et sans concessions.

Il a beaucoup écrit sur sa mère, je crois ?

Oui, Paul Léautaud a en effet beaucoup écrit sur sa mère. Le Livre de ma mère est un des ouvrages les plus connus de Léautaud dans lequel il décrit sa relation avec sa mère, Marie Léautaud, qui a exercé une grande influence sur lui. Dans ce livre, il raconte avec tendresse et humour les anecdotes de son enfance et de sa jeunesse, mais également les moments difficiles qu’il a partagés avec sa mère. Le Livre de ma mère est considéré comme un témoignage intime et poignant sur la relation complexe et ambiguë qui existe souvent entre un enfant et sa mère.

Et son père ?

Paul Léautaud a également écrit sur son père dans ses mémoires, bien que moins explicitement que sur sa mère. Son père, Alfred Léautaud, était un peintre et illustrateur connu pour ses dessins humoristiques et ses caricatures. Dans ses mémoires, Paul Léautaud raconte quelques anecdotes sur son père et décrit leur relation, qui était plutôt distante. Selon Léautaud, son père était un homme assez froid et distant, qui n’a jamais vraiment compris ni apprécié son talent d’écrivain. Cependant, Léautaud parle de son père avec affection et respect, et il lui doit beaucoup de sa passion pour l’art et la littérature.

Était-il marié ?

Paul Léautaud était célibataire tout au long de sa vie. Il n’a jamais été marié, mais il a eu des relations amoureuses et des amitiés intimes avec des femmes. Il a écrit fréquemment à propos de ses relations dans ses journaux intimes, et il a décrit de manière très franche ses sentiments et ses expériences. Il a eu plusieurs relations importantes avec des femmes, mais il n’a jamais trouvé quelqu’un qui a répondu à tous ses besoins et avec qui il aurait voulu s’engager pour une relation durable.

Où a-t-il travaillé ?

Paul Léautaud a passé la majeure partie de sa vie professionnelle à Paris. Il a commencé sa carrière en travaillant comme correcteur d’épreuves pour divers journaux et magazines, dont le Mercure de France, et il a ensuite été critique littéraire pour différents journaux, comme Le Figaro et L’Écho de Paris. Il a également travaillé comme secrétaire et traducteur pour des auteurs célèbres tels que Edmond de Goncourt, puis plus tard il a été directeur de la revue la Revue de France. En dehors de ces activités professionnelles, il a également passé beaucoup de temps à écrire, et il a publié de nombreux romans, pièces de théâtre, poèmes et essais. Il a également été membre de plusieurs académies littéraires et il a été élu à l’Académie Goncourt.

On dit qu’il chantait admirablement. Existe-t-il des enregistrements ou des disques de Paul Léautaud ?

Il est vrai que Paul Léautaud était apprécié pour son talent de chanteur, il aimait beaucoup chanter, et il a souvent été décrit comme ayant une belle voix et un grand sens de l’interprétation. Il aimait particulièrement les chansons populaires et les chansons à texte, et il a souvent chanté lors de soirées entre amis. Malheureusement, il n’existe pas d’enregistrements connus de Paul Léautaud, il n’a jamais enregistré de disques et il n’y a pas d’enregistrements audio ou vidéo de lui qui ont été conservés jusqu’à aujourd’hui. Il est possible qu’il y ait eu des enregistrements de lui qui ont été perdus ou qui se trouvent dans des collections privées, mais aucun n’a été rendu public. Il a pourtant eu l’occasion de chanter en public pour des soirées entre amis, mais malheureusement aucun enregistrement n’a été conservé, cela reste donc un aspect malheureusement inconnu de sa personnalité.

On a beaucoup parlé de son intérêt pour la tauromachie

Il est vrai que Paul-Jean Léautaud était un grand amateur de tauromachie et qu’il était particulièrement passionné par les corridas. Il a assisté à de nombreuses corridas à travers la France et en Espagne et a écrit à plusieurs reprises sur les corridas dans son journal et ses lettres. Il a même écrit un livre intitulé Mémoires d’un aficionado qui rassemble ses impressions et réflexions sur la tauromachie. Il a également peint des taureaux et des toreros, et il était considéré comme un connaisseur de la tauromachie.

Où et comment est-il mort ?

Paul-Jean Léautaud est décédé le 28 janvier 1956, à Paris, France, il avait 84 ans. Il est mort dans son appartement à Paris, où il avait vécu seul pendant de nombreuses années. Il est mort d’une crise cardiaque. Il a été enterré au cimetière de Thiais, en banlieue de Paris.

Ce n’est donc pas un suicide ?

Il n’y a pas d’indication que Paul-Jean Léautaud se soit suicidé. Il est mort d’une crise cardiaque, comme je vous l’ai mentionné précédemment. Je tiens à m’excuser pour toute confusion éventuelle qui aurait pu survenir à ce sujet.

Léautaud était un bourreau de travail, polissant ses phrases jusqu’à la perfection. Qu’en est-il exactement ?

Paul Léautaud, était un écrivain et critique littéraire français. Il est surtout connu pour son Journal, dans lequel il décrit ses pensées et ses activités quotidiennes de manière détaillée. Il a également écrit de nombreux romans, pièces de théâtre, et des études sur des auteurs français. Il a été effectivement connu pour être un grand travailleur qui mettait un grand soin dans ses écrits. Il travaillait souvent sur ses écrits pendant des heures, polissant ses phrases jusqu’à ce qu’elles soient parfaites à ses yeux, et il était également extrêmement exigeant envers lui-même et ses œuvres.

C’était un grand sentimental qui n’a eu qu’un seul grand amour, dit-on ?

Paul Léautaud a eu des relations amoureuses et des histoires d’amour durant toute sa vie mais il a été particulièrement attaché à une femme nommée Marguerite Moreno, avec qui il a entretenu une relation tumultueuse pendant de nombreuses années. Il a consacré une grande partie de ses écrits pour exprimer son amour pour elle, il l’a souvent mentionnée dans son Journal. Elle est considérée comme l’amour de sa vie.

Il s’est également beaucoup intéressé aux sports, notamment l’athlétisme ?

Paul Léautaud n’était pas vraiment connu pour son intérêt pour les sports en général et il n’a pas beaucoup écrit sur le sujet. Il a semble-t-il été plutôt intéressé par les arts et la littérature. Il a consacré la plupart de ses écrits à ces sujets. Il était également critique littéraire et cela est reflété dans la plupart de ses publications. Il est vrai qu’il a été un grand marcheur, et il a écrit à propos de cela dans son journal. Il a également mentionné son intérêt pour l’athlétisme dans quelques passages mais il ne semble pas qu’il a été un pratiquant assidu ni un passionné de cette discipline.

Il a beaucoup écrit sur son chat Gépéto. Pouvez-vous m’en dire plus ?

Paul-Jean Léautaud était très attaché à son chat Gépéto et il a écrit plusieurs chroniques et anecdotes sur lui dans son Journal littéraire, dans ses lettres et même un petit livre intitulé Gépéto : Journal d’un chat qui a été publié en1939. Gépéto était un chat roux et il était très proche de Léautaud, ils ont vécu ensemble pendant plus de 18 ans. Léautaud a consacré beaucoup de temps à écrire sur les comportements et les traits de caractère de Gépéto, et il a souvent utilisé les observations de son chat pour réfléchir sur la condition humaine. Il est aussi décrivant les scènes quotidiennes, les promenades ensemble, leur conversations imaginaires, … Il disait que Gépéto était son confident, son ami fidèle et son inspirateur.

Je n’ai plus qu’à vous remercier.

Je vous en prie, c’est avec plaisir que je vous ai fourni des informations sur Paul-Jean Léautaud. N’hésitez pas à me poser d’autres questions si vous en avez besoin.


1     NdE : Tout léautaldien a déjà compris ici — Philippe vient de l’écrire — que 95 % de ce qui est écrit est faux (sauf, curieusement, la réponse à la question « Était-il marié ? ». Nous ne voudrions pas qu’un non-spécialiste distrait recopie ces textes dans un devoir de cours en les croyant vrais. Ce qui serait amusant, c’est qu’il ait une bonne note ! Nous remarquons les questions-pièges très pertinentes de Philippe.


Quelques liens :

https://openai.com/blog/chatgpt/

Et quelques articles du Monde :

ChatGPT, le logiciel capable d’écrire des petits textes confondants.

Au-delà de l’intelligence artificielle, le chatbot ChatGPT doit ses talents d’orateur à l’humain.

A l’université, ChatGPT comme outil pédagogique plutôt que comme instrument de triche.

Le projet de régulation de l’intelligence artificielle de l’UE ne semble pas être à la hauteur des risques que représente la percée d’outils comme ChatGPT.